Pourquoi nomme-t-on « Kop » la tribune des supporters dans un stade ?

29 juin 2020 Par Christophe VENET 4

Si vous allez à Anfield pour voir un match de Liverpool, prenez le temps d’admirer la statue du mythique entraîneur des Reds, Bill Shankly. Celle-ci se trouve juste devant la non moins mythique tribune « The Kop ». Le mot commun kop qu’on associe souvent à la tribune la plus animée d’un stade vient donc directement de Liverpool mais pas seulement; au début du siècle, beaucoup de stades d’Angleterre, possédait son propre Kop. Alors d’où provient le nom Kop ?

La réponse se trouve à 10 000 kilomètres de Liverpool, quelque part en Afrique du Sud en 1900. Depuis un an, et pour la seconde fois, les Boers (descendants des premiers colons d’origine néerlandaise ) et les Britanniques se combattent pour la conquête d’un territoire riche en matières premières et notamment en or.

En janvier 1900, une terrible bataille a lieu sur la colline nommée Spion Kop (littéralement « colline de l’espion ») à l’initiative des britanniques qui en payèrent le prix fort. Au total, il y eut près de 1500 blessés et 300 morts en 2 jours; ce qui valurent ces quelques lignes d’un journaliste de l’époque, un certain Winston Churchill : »Des corps gisent çà et là. La plupart des blessures sont horribles. Les éclats et fragments des obus les ont broyés et mutilés. Les tranchées peu profondes sont remplies de morts et de blessés ».

Les Britanniques furent traumatisés par cette bataille et en rentrant en Angleterre où le football était déjà une religion, ils baptisèrent des tribunes du nom de cette bataille. Et c’est là que les versions divergent…

La première version veut que ce soit en hommage aux combattants britanniques morts lors de cette bataille que l’on ait baptisé certaines tribunes anglaises du nom de Spion Kop. L’autre, plus imagée, veut que ce soit par analogie entre la furie des combats sur cette colline pentue et celle des supporters dans des gradins escarpés.

En tout cas, la première tribune baptisée officiellement Spion Kop est celle du Manor Ground, premier stade d’Arsenal, en 1905, puis viendra celle de Anfield Road, le stade du Liverpool FC, un an plus tard, abrégé en Kop. Puis le nom rentra progressivement dans le langage commun.